IDL-BNC @ IDRC >
IDRC / CRDI >
IDRC Research Results / Résultats de recherches du CRDI >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10625/50541

Title: Analyse comparative des modes d’exhaure et de deux techniques culturales sous irrigation de complément autour des petits bassins : application au cas de Kongoussi au Burkina Faso
Authors: Aliti, Manguilibè
Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (Fondation 2iE)
Keywords: IRRIGATION DE COMPLEMENT
AGRICULTURE
MICRO BASSIN
POMPES A PEDALE
POCHE DE SECHERESSE
BURKINA FASO
Issue Date: 2012
Publisher: Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (Fondation 2iE)
Abstract: Face à la désertification et au changement climatique dans la zone sahélienne du Burkina Faso, l’irrigation de complément a fait l’objet de nombreuses recherches sur sa capacité à augmenter les rendements (agricoles). L’irrigation de complément est en effet considérée comme un moyen d’intensification de l’agriculture. Elle contribue à en augmenter la productivité tout en la sécurisant contre les poches de sécheresse. C’est un outil de lutte contre la pauvreté et la faim qui sévissent de façon endémique en Afrique subsaharienne, et plus particulièrement au Burkina Faso. La variante optée dans le cadre du projet CRDI se caractérise par la construction d’un micro bassin de rétention des eaux de ruissellement, le moins coûteux pour le paysan, et au choix par une stratégie d’irrigation et d’exhaure qui lui permettent une amélioration de son revenu monétaire. L’analyse comparée des systèmes d’irrigation et d’exhaure montre que l’irrigation par aspersion au moyen de la pompe à pédale (à défaut de l’expérimentation de la pompe solaire) est la stratégie la mieux adaptée pour les producteurs de Kongoussi, dans la province du Bam au Burkina Faso. Non seulement la texture du sol s’y prête, mais également la technique simple et efficace est moins chère et permet une économie d’eau. Les rendements de maïs issus de cette technologie sont supérieurs aux rendements du témoin. Les résultats de ce travail permettent de connaitre les effets de l’irrigation de complément sur la production agricole et sur le revenu des paysans et donnent la possibilité d’être vulgarisée à d’autres contrées du pays. A l’issue des expériences, les rendements grains ont augmenté de 12 à 16% en moyenne et les épis contiennent plus de grains et moins de résidus; des rendements de maïs de l'ordre de 4,74 T/ha ont été enregistrés sur les parcelles.
Description: Résumé en anglais inclus
URI: http://hdl.handle.net/10625/50541
Project Number: 106549
Project Title: Irrigation et information climatique au Burkina Faso (CARA)
Document Delivery: To enquire about document delivery, contact the IDRC Library : library@idrc.ca or 613-696-2578 / Pour plus de renseignements sur la livraison de documents, communiquer avec la bibliothèque du CRDI : bibliothèque@crdi.ca ou 613-696-2578
Appears in Collections:IDRC Research Results / Résultats de recherches du CRDI
Research Results (CCW) / Résultats de recherches (CCE)
Sub-Saharan Africa / Afrique subsaharienne
2010-2019 / Années 2010-2019
Water and Agriculture / Eau et agriculture

Files in This Item:

File Description SizeFormat
IDL-50541.pdf
2.84 MBAdobe PDF
IDRC staff can log in using their network password; non-IDRC staff can request this document.

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback