Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10625/50539
Title: Conception d’un système de collecte de l’eau pour l’irrigation de complément : application de la théorie TRIZ au cas d’une exploitation agricole sahélienne
Authors: Kissou, Jacques Ouindinboudé
Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (Fondation 2iE)
Keywords: CONCEPTION
SYSTEME DE COLLECTE DE L'EAU
IRRIGATION DE COMPLEMENT
METHODE TRIZ
EXPLOITATION SAHELIENNE
ZONE SAHELIENNE
BURKINA FASO
Date: 2012
Publisher: Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (Fondation 2iE)
Abstract: L’irrigation de complément est une solution alternative au problème de la maîtrise de l’eau dans des systèmes de productions agricoles pluviaux très vulnérables aux poches de sècheresse nombreuses et récurrentes dans le Sahel. Sa mise en oeuvre nécessite entre autre la réalisation d’un mécanisme de stockage des eaux. Ce travail réalisé s’inspire des avantages et des inconvénients des citernes déjà réalisés et des moyens d’exhaure existant en zone sahélienne Burkinabè précisément à Kongounssi.IL vise à concevoir un type de bassin et un moyen d’exhaure d’eau qui s’adaptent au contexte et à un coût abordable, à partir de la méthode TRIZ. La citerne servira à la collecte et au stockage des eaux de ruissellement dans le but de les réutiliser pour l’irrigation de complément pendant les poches de sécheresses. La détermination des paramètres ou des caractéristiques à améliorer et de ceux qui se dégradent ou qui se conservent à partir des observations tirées des bassins ainsi que des moyens d’exhaures existants, la lecture des principes correspondants définis dans la matrice de contradiction de la méthode TRIZ et leur ’interprétation constituent les trois grands éléments autour desquels est construite l’ossature de la méthodologie de ce travail. Nous sommes partis des constats faits sur certaines citernes réalisées à Tougou et d’autres citernes en voie de réalisation dans les villages de Mogdin, Sandouré, Nyennega,ainsi que dles moyens d’exhaure utilisés dans la zone d’étude. Nous avons ensuite recueillir les suggestions des réalisateurs individuels, identifier les paramètres qu’il ya lieu d’améliorer et ceux qui se dégradent pour appliquer la méthode TRIZ. Une lecture croisée de la matrice de contradiction de la méthode TRIZ donne les principes correspondants. Une interprétation de ces principes nous a permis de déterminer la forme du bassin, les matériaux à utiliser pour induire l’intérieur afin de minimiser les pertes d’eau par infiltration et le moyen d’exhaure d’eau appropriés.
Description: Résumé en anglais inclus
URI: http://hdl.handle.net/10625/50539
Project Number: 106549
Project Title: Irrigation et information climatique au Burkina Faso (CARA)
Access: IDRC Only
Files in This Item:
File Description SizeFormat 
IDL-50539.pdf3.93 MBAdobe PDFView / IDRC staff only    Request a copy
Show full item record