IDL-BNC @ IDRC >
Middle East Good Governance Fund (MEGGF) / Fonds pour la bonne gouvernance au Moyen-Orient (FBGMO) >
Political Parties / Partis politiques >

Between Political Pluralism And Cultural Pluralism / Entre pluralisme politique et pluralisme culturel : [0]

Collection home page

 
 
or browse 
Subscribe to this collection to receive daily e-mail notification of new additions

Lebanon and Iraq have completely different concepts of themselves now as compared to when they were created as states. The National Pact of 1943 institutionalized political and confessional representation based on the principal communities that make up the Lebanese nation. Religious identity was rooted in a consensual or consociational political system that limits democratic development. Conversely, Iraq - like most other Arab countries following the collapse of the Ottoman Empire - adopted a political system based on secularism in which national identity appeared to be superior to religious or ethnic identity. Now, however, the both political systems are leading to very similar social fragmentation. This grant will allow the Lebanese Center for Policy Studies (LCPS) to commission 10 discussion papers and bring together about 30 Lebanese and Iraqi experts and policymakers in a two-day workshop in Beirut to investigate why this is happening and how it might be avoided. It is hoped that a better understanding of these phenomena will lead to policy recommendations that will shape national identity in Iraq and Lebanon in a positive way.


Aujourd'hui, le Liban et l'Irak se perçoivent eux-mêmes de manière tout à fait différente qu'à l'époque de leur constitution. Le Pacte national de 1943 avait institutionnalisé la représentation politique et confessionnelle des principales communautés qui forment la nation libanaise. L'identité religieuse était ancrée dans un système politique consensuel ou consociationnel qui limitait le développement de la démocratie. Inversement, l'Irak - comme la plupart des pays arabes après la débâcle de l'Empire ottoman - avait adopté un système politique fondé sur la laïcité, dans lequel l'identité nationale semblait prendre le pas sur l'identité religieuse ou ethnique. À l'heure actuelle, cependant, ces deux systèmes politiques se dirigent de façon très semblable vers une fragmentation sociale. Cette subvention permettra au Lebanese Center for Policy Studies (LCPS) de commander dix documents de travail et de réunir à Beyrouth une trentaine d'experts et de responsables des politiques libanais et irakiens pour un atelier de deux jours au cours duquel ceux-ci se pencheront sur les raisons de cette situation et sur les moyens d'y remédier. On souhaite qu'une meilleure compréhension de ces phénomènes puisse déboucher sur la recommandation de politiques susceptibles d'influer positivement sur la construction de l'identité nationale en Irak et au Liban.


 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback