IDL-BNC @ IDRC >
IDRC / CRDI >
IDRC Research Results / Résultats de recherches du CRDI >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10625/50431

Title: Gouvernance et gestion des déchets ménagers urbains à Abidjan - Cas des communes de Cocody, Yopougon et Abobo
Authors: Dje, Aya Georgette
Département de sociologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval
Keywords: DEFAILLANCE INSTITUTIONNELLE
DECHETS MENAGERS
GOUVERNANCE
SALUBRITE
INSTITUTIONAL FAILURE
HOUSEHOLD WASTE
GOVERNANCE
PUBLIC HEALTH
Issue Date: 2012
Abstract: L’intérêt de l’étude porte sur la gestion des déchets ménagers (DM) dans la ville d’Abidjan qui traverse depuis de nombreuses années d’incessantes crises d’insalubrité. Face à l’augmentation de la production des déchets, les pouvoirs institutionnels qui ont la charge de l’assainissement affichent de réelles carences. Ainsi émergent-ils depuis les années 1990, de nouveaux acteurs de la société civile qui se sont infiltrés dans la gestion des DM urbains afin de combler le déficit gestionnaire des pouvoirs institutionnels. Il se développe donc deux groupes d’acteurs qui collaborent, l’un formel et l’autre informel. La gestion des déchets, nouvel espace de partenariat, de coopération et de coordination entre différents acteurs urbains donne lieu à une gestion collective et à de nouvelles pratiques sociales. Les nouveaux rapports qui se font jour, à partir de la défaillance des pouvoirs publics, nous amènent à nous intéresser aux acteurs en présence, à leurs pratiques, à leurs perceptions ainsi qu’à leurs représentations de l’environnement. Également, nous portons un intérêt à l’influence des variables socio-économiques sur la salubrité de l’environnement urbain. Aussi proposons-nous un éclairage novateur en mettant l’accent sur un cadre sociologique propice à l’expérimentation de l’innovation sociale et à l’apprentissage de la gouvernance tout en nous attachant à la question de savoir si la nouvelle gestion des déchets ménagers urbains qui implique de nombreux acteurs et diverses pratiques a une influence sur la salubrité environnementale. À cet effet, une démarche méthodologique reposant sur une approche quantitative et qualitative a été déployée. Les données de la recherche ont été recueillies grâce aux questionnaires adressés aux ménages, aux pré-collecteurs et aux récupérateurs. Des entrevues individuelles ont été effectuées à l’intention des acteurs institutionnels, à ceux du privé ainsi qu’aux leaders pré-collecteurs. Également, des entrevues de groupes ont été menées afin de saisir la dimension sociale et collective des systèmes de pensée à l’égard de l’environnement sans oublier l’observation directe qui a permis de prendre en note les pratiques et les comportements des acteurs. L’analyse des données montre, dans un premier temps, que la défaillance des pouvoirs publics tant au niveau politique, technique, économique, communicationnel, législatif et réglementaire a constitué un ferment à l’apparition des nouveaux acteurs dans la filière des DM. Ensuite, l’analyse montre que les acteurs développent diverses pratiques qui sont à la fois des pratiques de réseautage, de conflit, des pratiques opportunistes et de désintéressement à l’environnement. Enfin, les acteurs mus par les représentations sociales sont animés par une logique socio-économique dans la recherche de la salubrité.
The main purpose of this study is the ways and means by which household waste management has been dealt with in Abidjan, a city long afflicted by recurrent crisis of public health. Responsible institutional authorities have been overwhelmed by an ever growing amount of refuse to dispose of and their responses proved to be deficient. In such circumstances, new actors from civil society emerged in the 1990s in the cracks of a failing waste public management. Those fell into two categories, some operating in the formal sector, others in the informal economy, both beginning to cooperate. Waste management thus became a new sphere of shared responsibility, cooperation, coordination between a variety of urban dwellers, a context propitious for collective action and novel social practices. It was those new social relations stemming from the failure of public authorities that brought us to study emerging civil actors, their modus operandi, their particular conceptions and representations of the environment. Our interest also bore upon the eventual influence of particular socio-economic variables in improving urban salubrity. Our purpose is thus to shed a new light over the problem of urban waste management thanks to the particular emphasis of our sociological analytical framework on brewing social innovation and apprenticeship in the realm of governance, this with the hope of finding if so many actors, such a diversity of practices, impact positively on overall environmental healthiness. Our field research rested both on quantitative and qualitative methods. Data was gathered by questionnaires administered to households, individuals involved in proximity household waste collection and those at the stage of recuperation. Individual interviews with institutional, private sector actors, coordinators of neighborhood waste removal have also been realized. along with group interviews meant to capture their social and collective representations of the environmental milieu. Participant observation completed the interview process in order to capture the specific behavior of such a diverse sets of actors. Our data analysis showed first that the failure of public administrations in so many a realmpolitically, in matter of technical know-how, economic management, public communication, legislation and reglementation was what acted as a trigger of the emergence of brand new actors in the realm of domestic waste management. Our data analysis also revealed that social actors developed a gamut of new practices involving the weaving of networks, practices sometimes contradictory and conflictive, opportunistic behaviours, a testimony to the lack of interest for environmental issues. Finally, it was showed that a socio-economic logic shaped the social representations of actors of what they deemed to be a sound environment.
Description: Abstract and keywords provided in French and English
Contents: Annexe A. Questionnaire; Annexe B. Guide d’entretien auprès des leaders; Annexe C. Entretien de groupe; Annexe D. Grille d’observation; Annexe E. Tableaux complémentaires; Annexe F. Localisation des trois communes de l’enquête; Annexe G. Codification des répondants de l’entrevue; Annexe H. Sources et références des données NVIVO
URI: http://hdl.handle.net/10625/50431
Project Number: 103710
Project Title: ECOPOLIS Graduate Research and Design Competition (Global)
Document Delivery: To enquire about document delivery, contact the IDRC Library : reference@idrc.ca or 613-696-2578 / Pour plus de renseignements sur la livraison de documents, communiquer avec la bibliothèque du CRDI : reference@idrc.ca ou 613-696-2578.
Appears in Collections:2010-2019 / Années 2010-2019
IDRC Research Results / Résultats de recherches du CRDI
Research Results (CCW) / Résultats de recherches (CCE)
Research Results (Fellowships and Awards) / Résultats de recherche (Programme de bourses)
Theses / Thèses
All Research Results (IDRC Corporate Awards) / Résultats de recherche (Bourses du CRDI)

Files in This Item:

File Description SizeFormat
IDL-50431.pdf
2.44 MBAdobe PDF
IDRC staff can log in using their network password; non-IDRC staff can request this document.

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback