Attribution: Please use this identifier to share, cite, or link to this item: http://hdl.handle.net/10625/49953
Title: Pour être serveuse, tu dois avoir toute la tête, efforts et reconnaissance dans le service aux tables au Québec
Authors: Laperrière, È
Messing, K
Bourbonnais, R
Keywords: SERVEUSES
RESTAURANT
STRATEGIES
RECONNAISSANCE
COMPETENCES
ERGONOMIE
FEMMES
SERVICES D'ALIMENTATION
HYGIENE DU TRAVAIL
Date: 2010
Citation: Laperrière, È., Messing, K., & Bourbonnais, R. (2010). "Pour être serveuse, tu dois avoir toute la tête", efforts et reconnaissance dans le service aux tables au Québec. Travailler, 1 (23) : 27-57. doi : 10.3917/trav.023.0027
Abstract: Le travail de serveurs(euses) de restaurant est peu abordé dans la littérature scientifique en santé au travail. La présente étude analyse ce travail à la suite d’une demande syndicale visant un meilleur respect de la profession. Les exigences du travail sont décrites ainsi que les stratégies utilisées pour maintenir l’équilibre entre la santé et la productivité et, surtout, pour obtenir le respect et la reconnaissance. La méthodologie utilisée consiste en des observations et entretiens préliminaires dans trois restaurants, suivis de 33,75 heures d’observations systématiques de neuf personnes affectées au service aux tables dans deux restaurants, ainsi que des entretiens individuels avec ces neuf personnes et une entrevue collective de validation avec cinq personnes qui n’avaient pas participé aux observations. Les serveurs(euses) font face à trois types de défi (physiques, cognitifs et émotionnels) et utilisent plusieurs stratégies pour les relever. Le travail de serveurs(euses) comporte une part très importante de travail mental et émotif, exigeant plusieurs compétences souvent invisibles telles que la gestion des émotions des clients. Dans le contexte de l’Amérique du Nord, où une part importante de la paie provient du pourboire, la plupart des stratégies visent aussi à augmenter la satisfaction du client, dans l’objectif de recevoir un meilleur pourboire et une reconnaissance des compétences. Mais ce pourboire dépend de plusieurs facteurs hors du contrôle de la serveuse, et l’enjeu du pourboire contribue à déséquilibrer les rapports de pouvoir entre la serveuse et son client.
ISSN: 1620-5340
2102-5150
URI: http://hdl.handle.net/10625/49953
Project Number: 103460
Project Title: Teasdale-Corti Global Health Research Partnership
Access Restriction: Due to copyright restrictions the full text of this research output is not available in the IDRC Digital Library or by request from the IDRC Library. / Compte tenu des restrictions relatives au droit d`auteur, le texte intégral de cet extrant de recherche n`est pas accessible dans la Bibliothèque numérique du CRDI, et il n`est pas possible d`en faire la demande à la Bibliothèque du CRDI.
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Show full item record